Apprentissage et transmission, le Yin et le Yang de la Vie.

Apprentissage et Transmission

Maitre et Padawan - Apprentissage et Transmission - Nous sommes tous des Jedi martin-hugues.com

Les thèmes de l’apprentissage et de la transmission, les deux versants Yin et Yang de la vie, sont récurrents tout au long de la saga Star Wars. 

Recevoir puis transmettre le flambeau avant de se retirer. Plus vous avez reçu et plus vous pouvez et devez transmettre.

L’association d’un Maître et d’un Padawan chez les Jedi comme d’un Seigneur Sith et de son apprenti sont l’une des caractéristiques de Star Wars. Que serait la saga sans l’association d’un senior et d’un jeune ? Que serait la vie sans la transmission ? la famille, l’école, la société, la culture… l’entreprise. Chacun apporte sa pierre à l’humanité.

 

De la formation 

Apprentissage et Transmission - Star Wars - Nous sommes tous des Jedi martin-hugues.comMaîtrise de soi

Pour gérer ses facultés nouvelles de Jedi (d’homme ou de femme), tout apprenti doit apprendre à se connaître… afin de maîtriser ses émotions, son impulsivité : la peur, la colère…

 Devenir Jedi

Apprendre à devenir Jedi, vous l’aurez compris, c’est apprendre à devenir un adulte et à être un peu responsable de soi comme des autres. Devenir Jedi est ainsi une métaphore pour expliquer le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Cette question est réellement au cœur de la saga. Elle est récurrente tant dans la prélogie que dans la période intermédiaire (Star Wars Rebels) ou la trilogie.

Il s’agit de l’apprentissage de la vie, de la découverte de ses potentialités… de son propre futur.

« Un Jedi (un homme) peut-être es-tu déjà, Padawan…» dit Yoda à Ezra qui va se voir offrir un cristal de Kyber lui permettant de confectionner son sabre-laser.

« Ce que tu dois savoir, tu le sais déjà » dit Yoda à Luke. « Alors je suis un Jedi (un homme) », lui répond Luke. « Pas encore. D’abord, tu dois affronter Vador…. » la réalité, le mal…

Le fameux test de la grotte pour Luke comme du temple pour Ezra où le jeune se retrouve face à lui-même et affronte ses peurs est clairement un rite de passage au statut d’adulte. Chaque société, traditionnelle ou moderne, a les siens.

Trouver sa voie

boussole - Direction - star wars - martin-hugues.com - nous sommes tous des JediPour devenir Jedi ou adulte, il faut trouver sa voie. Comme le rappelle Yoda à Ezra dans le temple, c’est à chacun de la trouver. La responsabilité n’incombe pas au mentor. C’est le principe même de liberté. 

A un moment, dans le temple, Ezra se trouve face à deux chemins… il est dans l’expectative et semble mettre la responsabilité sur son Maître qui ne lui aurait pas expliqué tout ce qu’il devait faire, quelle voie emprunter… « Et ton maitre tout expliquer doit-il ? Euh … La voie que tu dois emprunter doit être ton choix » lui explique Yoda.  C’est d’ailleurs ce que disait Shmi à son fils Anakin encore enfant. « C’est à toi seul de décider » de ta vie.  Trouver sa voie, son propre chemin… définir sa mission. 

 

De la transmission

 « Quand je ne serai plus, le dernier des Jedi tu seras. Transmets ce que tu as appris.» dit Yoda à Luke. La roue de la vie tourne, inlassablement. Il y a un moment où, après avoir parcouru une partie de son chemin…  il nous appartient de transmettre ce que l’on nous a transmis. C’est même un devoir que de transmettre ce que nous avons eu la chance de recevoir. Transmettre à nos enfants, aux autres, au monde, aux générations futures.

Enseigner à un apprenti

De nombreux Jedi prennent en charge un padawan au quotidien afin de l’accompagner jusqu’à ce qu’il puisse être autonome et à son tour Jedi. C’est ce que font tous les parents lesquels apprennent aussi beaucoup de leurs enfants et padawans. Cela les fait progresser  eux-mêmes. 

Rappelons ce que n’avait pas compris Anakin. Etre Maître Jedi n’est pas un titre en soi. Il s’agit d’une charge au sens noble du terme, d’une mission consistant à transmettre à un jeune et l’accompagner jusqu’à ce qu’il ait trouvé sa voie. Kanan explique ainsi à Yoda qu’il a pris un padawan, ce qui fait sourire le Grand Maître Jedi. « Oui maître, j’ai pris un apprenti. Un apprenti… Un Maitre Jedi es-tu à présent ? »

Composer avec son apprenti

Enseigner n’est pas toujours de tout repos. Kanan reconnait d’ailleurs ses insuffisances à former Ezra comme Jedi. Il est conscient qu’il ne sait pas bien s’y prendre avec lui. « Ses capacités croissent plus vite que je ne saurai lui enseigner »  dit Kanan à Yoda. On doit comprendre qu’il est déjà presque un adulte… et que le face à face adulte / jeune adulte n’est pas évident. « Tu le ressens ou tu le redoutes ?…. lui demande Yoda. «  Je ne le laisserais pas s’égarer dans le noir comme je l’ai fait » lui répond Kanan.

Kanan n’est peut-être pas le meilleur professeur ni le meilleur Jedi. Il fait ce qu’il peut et manifestement, enseigner à un padawan n’est pas facile. Il fait au mieux, avec ses moyens, alors que lui-même n’a pas encore le sentiment d’avoir réalisé sa mission première, lutter contre l’Empire. La réalité est que Kanan doute de lui-même comme formateur (ou Maître Jedi). 

Le maître ne peut accompagner son padawan tout au long du voyage. Il y a un jour où il doit partir…  Ainsi Qui-Gon dira à Yoda à propos d’Obi-Wan ; « je n’ai plus rien à lui apporter. »

MH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.