Interview exclusive d’Igor et Grichka Bogdanoff ! De Temps X au big-bang …

Igor et Grichka Bogdanoff,  la rencontre de l’imaginaire et de la science

Igor et Grichka Bogdanoff - Star Wars - Nous sommes tous des Jedi - martin-hugues.com« Dans les années 80, on va assister à une extraordinaire explosion du cinéma de science-fiction, grâce à Georges Lucas et sa fameuse saga « la guerre des étoiles » (Les frères Bogdanoff dixit)

« Temps X » débute deux ans après la saga. Leur mission, ouvrir les portails de l’espace, du temps et de la technologie. Le choc du futur. Rappelez-vous quand même qu’ils avaient à l’époque prédit l’arrivée des téléphones portables et d’internet, le décodage du génome et bien d’autres choses encore. Ils nous ont clairement fait rentrer de plein pied dans le futur de la technologie et de la science.

Igor et Grichka Bogdanoff, des personnages singuliers. Ce qui est vrai, c’est qu’en dix ans, ils ont fait rêver toute une génération. 

Regardez cette vidéo. Hallucinant !

 

Le big-bang revisité par Igor et Grichka : quelque chose qui nous dépasse

On  passera sur leurs fameuses phrases cultes dont « Pourquoi y a t-il quelque chose plutôt que rien ? » ou « Nous entrons dans une autre dimension » Venons-en à leur essai culte « Avant le big-bang » 

« L’histoire de l’univers est une longue saga d’environ 13,7 milliards d’années. Il est né à partir d’un état très dense et très chaud. Au début, tout n’est qu’énergie. L’espace entre alors dans une violente expansion. Puis, les étoiles, les galaxies, le Soleil, la Terre et la Vie apparaissent. Or, ce déferlement originel d’énergie est extraordinairement ordonné. » 

Et si l’univers n’était que l’hologramme d’une pensée immatérielle, celle de la Force ? 

Le fameux big-bang commence donc au fameux « Mur de Planck », nous dit Igor dans la video ci-après, à moins qu’il ne s’agisse de Grichka !

« Nous vivons dans un univers qui est en expansion et à un moment il était comme une petite particule élémentaire infinitésimale, à 10 Puissance -33… si l’on rembobine le film à l’envers. Nous sommes à la limite de la visibilité de la matière. »

Qu’est-ce qu’il y avait avant ? 

La matière aurait été précédée par une phase immatérielle. 

Le fameux big-bang commence au fameux Mur de Planck, le point zéro. « Nous vivons dans un univers qui est en expansion et à un moment il était comme une petite particule élémentaire infinitésimale, à 10 Puissance -33… si l’on rembobine le film à l’envers. Nous sommes à la limite de la visibilité de la matière. »

« Qu’est-ce qu’il y avait avant ? D’après Igor et Grichka, il existerait un code génétique de l’univers, une clef qui expliquerait l’univers, la création, la vie. Au-delà, il y a quelque chose qui ne passe pas par la physique. Ils remontent ainsi jusqu’au Point zéro -x de l’espace-temps, à l’instant T comme Temps X. 

La matière aurait été précédée par une phase immatérielle. Au moment du big bang, la matière naît et se révèle d’emblée très organisée. Ce qui la précède, tout en n’étant pas de la matière, doit être fatalement très ordonné. Un ensemble préexistant au big bang auquel obéissent les lois physiques de l’Univers. Galilée avait déjà eu cette intuition lorsqu’il dit que la nature est écrite en langage mathématique. Einstein s’en est remis à un “esprit supérieur” que d’aucuns appellent Dieu. Einstein, en 1936, répondait à un enfant qui lui avait demandé s’il croyait en Dieu. Sa réponse écrite fut celle-ci: Tous ceux qui sont sérieusement impliqués dans la science finiront un jour par comprendre qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’Univers, un esprit immensément supérieur à celui de l’homme.” 

Ce qui est vrai, c’est que le big-bang a mis la flèche du temps en mouvement.

Depuis, « l’expansion de l’univers s’est déclenchée selon le principe d’entropie de l’ordre au désordre et vers de plus en plus de complexité, de plus en plus rapidement, dans un phénomène d’accélération, sous la poussée de l’énergie noire  présente partout dans l’univers« , dixit les intéressés.

Vous me suivez ?… Alors allons-y Cliquez à nouveau, là :

 

et là …     l’on apprend que tous les atomes d’hydrogène de l’univers ont été  créés dans les trois premières minutes après le big-bang.

ou encore : « Quand un corps perd son énergie, il se transforme; il y a évaporation (comme lors de la disparition de Yoda ou d’Obi-Wan) A un moment, il y a transfert, échange entre l’énergie et l’information gagnée. Quand on meurt, on quitte l’espace-temps ordinaire pour entrer dans l’ailleurs décrit par Einstein qui n’est autre que de l’information, de l’immatériel. »

C’est clair. Mais cliquez encore. Tout aussi savoureux et récréatif.

 

Tout un faisceau d’indices tend aujourd’hui à remettre en cause l’idée ou l’image d’un Big Bang en tant qu’instant originel de l’Univers. Il est en effet possible que ce que nous pensions être le « début » ne soit en réalité qu’un point de passage ou un goulet d’étranglement entre l’actuelle phase d’expansion de l’Univers et une phase de contraction qui l’aurait précédée.

On parlerait alors de « Big Bounce » (Rebond) plutôt que de Big Bang. A suivre

« Nul ne peut-être mathématicien sans avoir l’âme d’un poète » nous rappelle  Cédric Villani, lui même chercheur et mathématicien reconnu mondialement. J’ajouterai, l’âme d’un philosophe et d’un humain qui reconnait que quelque chose nous dépasse.

Igor et Grichka, deux Jedi assurément.

« Avant le Big Bang » est un ouvrage écrit par Igor et Grichka Bogdanoff et publié aux éditions Grasset en 2004. Il a été réédité en collection de poche à l’automne 2006 et Interview Paris Match Publié le 17/08/2013 |Mis à jour le 07/10/2013 Interview Michel Bouffioux et Frédéric Loore

MH

N’hésitez pas à commenter l’article (tout en bas)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.