L’Intelligence Artificielle et le Transhumanisme en question – Jusqu’où peut-on aller trop loin ?

L’Intelligence Artificielle et le Transhumanisme – Nous y sommes déjà

L’intelligence artificielle est désormais partout. Le fonds d’investissement de Google dans l’intelligence artificielle baptisé « Gradient Ventures » vient de voir officiellement le jour. 

On peut aujourd’hui conduire un TGV ou faire atterrir un avion gros porteur par la seule force de l’intelligence artificielle. 

Certains développent des interfaces et des implants neuronaux pour atténuer les effets de certaines maladies neurologiques comme l’Epilepsie, Parkinson… 

Cela pourrait également permettre de transformer la vie de personnes atteintes de maladies neurodégénératives  ou ou ayant une déficience visuelle et auditive.

Pourtant, la question du transhumanisme pose questions. Améliorer puis transformer ce qui fait l’humain, avec son lot de défauts, pour aboutir à des sur-humains.

La question n’est pas nouvelle et le cinéma comme la science fiction s’en sont emparé depuis longtemps. 

Les robots sont désormais parmi nous. Ils vont prendre forme humaine. Le cauchemar a t il déjà commencé ? Les robots contre les humains. Et si la guerre devenait réalité ?

 

La mise en garde d’Elon Musk

Implants neuronaux - Star Wars - Nous sommes tous des Jedi - martin-hugues.comElon Musk a réclamé la création d’un comité de régulation pour encadrer la recherche sur l’intelligence artificielle. Il est convaincu que l’Intelligence Artificielle (IA) menace « l’existence de la civilisation humaine ». « Nous ne sommes pas prêts à affronter la plus grande menace de l’humanité, l’intelligence artificielle » dit-il.

Et pour éviter la fin de l’humanité, il a proposé de créer d’urgence une agence de régulation pour réglementer la recherche de cette nouvelle industrie. 

http://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/elon-musk-veut-reguler-l-intelligence-artificielle-avant-qu-il-ne-soit-trop-tard-1218369.html

Voir aussi Laurent Alexandre

Des questions éthiques se posent. Quelles limites à l’IA ? Quelle gouvernance ?…

Laurent Alexandre – Se prémunir contre les dangers de l’intelligence artificielle

Lire l’article du « Monde« 

http://mobile.lemonde.fr/pixels/article/2017/08/03/au-dela-des-fantasmes-quels-sont-les-problemes-concrets-que-pose-l-intelligence-artificielle_5168330_4408996.html?xtref=android-app://com.linkedin.android&utm_content=buffer9e8e9&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

 

La réponse de Joel de Rosnay est qu’il faut plus d’humanisme. Il en appelle au super-humanisme.

https://youtu.be/ln4XFXEf8AA?t=57

 

Nous sommes « Star Wars »

VADOR - STAR WARS - NOUS SOMMES TOUS DES JEDI - martin-hugues.frFaut-il avoir peur de la technologie ? La saga Star Wars nous apprend que d’une manière générale il ne faut pas avoir peur mais confiance, en soi, en l’avenir, en la vie. 

Nous sommes pourtant clairement dans la saga Star Wars. La « Dark Intelligence Artificielle«  est là, prête à surgir comme les clones de « La Guerre des Etoiles ». 

Entre le progrès et la disruption (le point de rupture), faut-il placer le curseur ? Qu’est-ce qui sera autorisé et interdit ?

L’humanité est toujours en zone grise, entre le noir et le blanc. Puisse t elle ne pas franchir le rubicon et rester du coté de la rive du coté lumineux, au service de l’humain.

MH

N’hésitez pas à commenter l’article (tout en bas)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.