Serions-nous, comme Chirrut Imwe, tous des Jedi ?

 

Chirrut Imwe - Star Wras - Nous sommes tous des Jedi - Martin Hugues

 

Croire en soi et en la Force

Nous sommes dans « Rogue One » L’action se situe entre les deux trilogies et l’on va découvrir comment une poignée d’individus déterminés va réussir à s’emparer des plans de l’étoile noire, l’arme de destruction massive de l’Empire. 

L’un des personnages clefs, Chirrut Imwe, un ancien gardien du temple Jedi né sur la planète Jedha, est un Maître en arts martiaux, et ce malgré son handicap puisqu’il est atteint de cécité. L’idée est tout simplement géniale, un Jedi aveugle, même s’il n’est pas vraiment Jedi. En effet, il ne dispose pas de sabre-laser.

Pourtant, il ressent et voit tout et est capable de percevoir non seulement la Force mais aussi ses adversaires. Il est aussi performant qu’un Jedi. Mieux, il est l’étendard de la Force dans cette mission.

Il part au combat au son de son mantra  » La Force est avec moi, je fais corps avec la Force « . Et cela fonctionne, puisqu’il passe à travers les tirs ennemis et les explose au plus fort de la bataille.

Il fait de son handicap une force d’où il tire la force de son existence.

Alors, pourquoi pas vous !…

 

Une relation privilégiée avec la Force

Ce personnage a une histoire et un lien avec la Force tout à fait singulier.

Un détail caché sur le personnage vient de nous être dévoilé, lequel nous donne un nouvel éclairage sur sa personnalité, sa force intérieure et ses exploits !

Chirrut Imwe possèderait lui aussi… un cristal de kyber, le cristal que l’on trouve dans les sabres-laser, le signe d’appartenance de ceux qui maîtrisent la Force. Ce cristal se trouverait en fait dans son bâton. Il pourrait ainsi ressentir les vibrations d’énergie… et tout anticiper. Son esprit fait ainsi corps avec la Force.

Il est un exemple d’être humain sensible à la Force sans être Jedi, susceptible d’avoir des connections avec la Force, la fameuse énergie mystique présente dans toute la galaxie.

Comme Chirrut Imwe, il y a en chacun de nous un Jedi qui s’ignore et qui ne demande qu’à maîtriser et s’exprimer au travers de la Force.

Il est Jedi sans le savoir en quelque sorte… Vous aussi, vous en êtes peut-être un. Chaque matin, vous pouvez ainsi répéter :  » La Force est avec moi et je fais corps avec la Force « 

Le nom de Chirrut est Imwe. En anglais, « I’m We » Je suis Nous, le tout, la Force ?

La réalité est que nous sommes tous sensibles à la Force, car nous sommes tous des Jedi. Nous avons tous quelque part, un cristal de Kyber qui sommeille en nous. Développons notre coté lumineux et positif.

 

Faire de son handicap une force

C’était récemment la semaine de l’emploi des personnes handicapées.

La loi impose aux entreprises de plus de 20 salariés des secteurs privé et public d’employer 6% de personnes handicapées, sous peine de pénalités financières qu’elles versent à l’AGEFIPH (Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). La réalité est que nous sommes très loin des obligations légales.

http://www.europe1.fr/economie/emploi-des-handicapes-letat-montre-a-peine-lexemple-2900210

Il en est de même de l’accessibilité des personnes handicapées aux services publics  comme aux boutiques ou encore s’agissant des transports. La loi votée il y a quinze ans est sans cesse repoussée.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32873 

Au delà, ce qu’il convient de retenir, c’est que chacun malgré ses défauts, ses imperfections, ses handicaps, doit croire en la vie et en ses forces, en ses atouts.  Faire de son handicap une force. 

Il faut croire en soi, car personne ne le fera à votre place

 

De « Rogue One » à « A new hope » (un nouvel espoir).

MH

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Excellent article !

    Gandhi disait « Soyez le changement que vous voulez voir dans la galaxie  » … « dans le monde », pardon.
    On ne peut pas changer les autres, mais on peut se changer soi.

    Par ailleurs, un maître Jedi, je ne sais plus lequel, a dit : « l’exemple n’est pas le meilleur moyen de susciter l’adhésion … c’est le seul ! ».

    Nous sommes tous, seuls et handicapés tant que nous ne faisons pas un avec la Force.

    Le handicap peut être physique, mais il est bien plus souvent au niveau du cœur (la cécité du cœur dont parle Alexandre Dumas).

    Alors arrêtons de nous plaindre, travaillons sur nous en nous centrant dans notre cœur et petit à petit notre vie changera pour le meilleur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.