Snoke : Quand le gout du luxe et de la démesure s’invite à la table des Seigneurs Sith

Star Wars Episode VIII – Le Dernier Jedi sortira le 13 décembre

  Les traits de caractère du Leader Suprême du Premier Ordre, dévoilés :

totalitaire et flamboyant,

gout du luxe et de l’argent,

colère, haine, agressivité, perversité, vengeance …

Il déteste la faiblesse chez les autres

 

 

Entertainment Weekly a diffusé un nouvel article sur le Suprême Leader Snoke dans Le Dernier Jedi. Pour rappel, on le verra cette fois en chair et en os, alors qu’il n’était apparu que sous forme d’hologramme dans Le Réveil de la Force.

D’après Andy Serkis lui-même, Snoke serait pire que Dark Sidious, notamment dans la perversité.

Les échecs de Kylo Ren déplaisent fortement à Snoke. « L’entraînement qu’il donne à Kylo Ren ne lui apporte pas ce qu’il veut », dit Andy Serkis, qui joue le Suprême Leader. « Sa colère envers son apprenti est donc intensifiée parce qu’il ne supporte pas la faiblesse chez les autres. Sa manipulation consiste en partie à le pousser contre Hux et à les utiliser l’un contre l’autre. »

La haine de Snoke envers la République et la Résistance est liée à ses blessures, dont l’origine n’est pas encore connue. « Ce qu’il faut savoir sur Snoke, c’est qu’il est extrêmement puissant dans la Force, dans le côté obscur de la Force », dit Serkis. « Il est terriblement fort, bien sûr. Mais c’est aussi un personnage très vulnérable et blessé. Il a souffert, et il a subi des blessures. La manière dont sa malveillance s’abat est une réaction à cela. Sa haine de la Résistance est alimentée par ce qui est lui est personnellement arrivé. »

Le Premier Ordre est encore loin d’être vaincu. « Malgré le fait que la Base Starkiller a été détruite et que la Résistance s’est défendue, nous allons découvrir que le Premier Ordre a des ressources illimitées dans ce film », dit Serkis.

Snoke a une manière particulière de se mouvoir. « On voit sa matérialité », dit Serkis. « Son corps est un peu entortillé comme un tire-bouchon, et il a donc des mouvements limités. Son agressivité et sa colère sont contenues et restreintes par cette matérialité. »

 

L’acteur a trouvé une technique pour accentuer cet aspect. « La seule chose que j’ai utilisé était au niveau de sa machoire », dit-il. « Sa machoire est complètement mutilée, et le côté gauche de son visage est déchiqueté. J’avais donc une manière de scotcher le côté gauche de ma bouche pour restreindre le le mouvement des lèvres sur ce côté. »

« Sa difformité est largement basée sur les blessures de la Première Guerre Mondiale, des tranchées », précise-t-il.

Snoke n’est pas uniquement motivé par la vengeance, mais aussi par l’argent, comme le montre sa tenue dorée. « Il est un peu oligarque », dit Serkis. « Vous savez, il n’a pas peur de montrer ses parures. Il y a un goût du luxe qui est inné chez lui. »

Sa salle du trône et sa garde prétorienne visent également à impressionner. « La façon dont sa cour est présentée… Il est très totalitaire en ce sens, et flamboyant », dit Serkis. « Je pense qu’il aime cette theâtralité. »

https://www.starwars-universe.com/actu-14410-les-derniers-jedi-andy-serkis-decrit-l-etat-d-esprit-de-snoke.html

 

Mais pourquoi Snoke est-il aussi méchant ?

Ses motivations ?

Snoke - Star Wars - nous sommes tous des jedi - martin-hugues.comAprès l’avoir seulement aperçu sous la forme d’un hologramme dans Le Réveil de la Force, Snoke sera présent en chair et en os dans Star Wars 8Entertainement Weekly en dit plus sur cet énigmatique personnage à la tête du Premier Ordre : selon le magazine, Snoke est un prédateur qui identifie chez les faiblesses des autres pour mieux les exploiter en promettant du pouvoir. Et il n’hésite pas à se débarrasser de ses jeunes protégés quand il n’en a plus besoin.« Son entraînement de Kylo Ren n’offre pas les résultats qu’il souhaitait« , assure Andy Serkis, qui jouera de nouveau Snoke en motion capture. « Sa haine de Kylo Ren s’intensifie parce qu’il ne supporte pas la faiblesse. Il le manipule en le forçant à travailler avec Hux, pour qu’ils se retournent l’un contre l’autre« .

Snoke a la rage contre la République Galactique, nous apprend l’article. Et sa colère se tourne désormais vers la Résistance. « Il est incroyablement puissant avec le côté obscur de la Force. Mais c’est aussi un personnage très vulnérable. Il a été blessé. Sa malveillance vient de là, de ce qui lui est arrivé« , lâche Serkis. Et sa difformité a été inspirée par « les blessures des soldats de la Première Guerre mondiale, ceux qui étaient dans les tranchées« . On devrait en découvrir plus sur le passé de Snoke dans Les Derniers Jedi, mais juste ce qu’il faut, explique le réalisateur Rian Johnson : « Comme pour l’identité des parents de Rey, Snoke est là pour servir une fonction dans l’histoire. Et une histoire n’est pas une page Wikipedia« . Comprenez qu’on ne saura donc pas tout dans le moindre détail. « Par exemple dans la trilogie originale, on ne savait rien de l’Empereur à part l’essentiel (…) Mais dans les prequels, vous saviez tout sur Palpatine parce que son accession au pouvoir était le coeur de l’histoire« .

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Star-Wars-8-quelles-sont-les-motivations-de-Snoke

MH

N’hésitez pas à commenter l’article (tout en bas)

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.