Star Wars, un space-opera au sens musical

Un Space-Opera

hyper-espace - star wars - martin-hugues.com - nous sommes tous des Jedi

Comme pour un Opéra, la musique de la saga compte de nombreux thèmes différents en fonction des situations et/ou des émotions. Parfois les thèmes correspondent à l’arrivée d’un personnage tel Vador… 

Bien sur, il y a quelques thèmes cultes reconnaissables à partir de trois ou quatre notes mais en fait il existe une multitude de thèmes différents.

La saga Star Wars, ce sont des thèmes bien connus et vite reconnaissables mais aussi des musiques qui marquent des situations particulières.

John Williams - Star Wars - Nous somes tous des Jedi - martin-hugues.com« Star Wars est  depuis toujours un space opera : personnages, costumes, scénario, différents mondes, batailles spatiales… et tout cela bien orchestré grâce à des thèmes musicaux que l’on peut identifier dès les premières notes. Le compositeur et chef d’orchestre n’est autre que John Williams qui a réussi à créer des musiques profondes, des bandes-son dynamiques & remplies d’émotion. Depuis la Menace Fantôme jusqu’au Réveil de la Force, ses morceaux ne nous ont plus quittés.

Star Wars étant une saga à épisodes certaines musiques reviennent dans les différents épisodes : thèmes du Jedi, de l’Empire ou de la Princesse Leia par exemple.  Mais d’autres musiques sont plutôt caractéristiques d’une situation comme nous allons le voir ci-dessous. »

La marche impériale

 

Thème de fin de l’épisode I « La Menace Fantôme »

Ce morceau de la parade des Gungans dans la cité de Theed sur Naboo est le premier grand morceau de la saga, si l’on prend l’ordre chronologique de l’histoire bien sûr. Une musique de parade avec des choeurs afin de célébrer la Paix. Ecrite par John Williams, cette musique fait écho au thème de l’Empereur dans l’épisode VI « Le Retour du Jedi ». C’est une utilisation subversive de la mélodie qui, une fois que vous l’entendez, vous obsède car vous réalisez (rétroactivement) que  Palpatine est le véritable vainqueur à la fin du film.

Le thème de la victoire de l’Episode VI

 

Le morceau de la Cantina à Mos Eisley sur Tatooine

« Il s’agit d’un morceau entraînant et légèrement funky pour donner  une ambiance dans le bar ! Williams a écrit ce morceau dans le style musical de Benny Goodman et son morceau « sing, sing, sing ». De multiples instruments sont utilisés à cette occasion pour la création de cette musique temporelle.

Chez les Ewoks, Star Wars Episode VI Le Retour du Jedi: Lorsque John Williams a composé ce titre, il recherchait des sons et sensations primitifs grâce à un style instrumental très rythmique. Là encore, la version originale a été remplacée un peu plus tard par une autre composition de Williams un peu plus dramatique.« 

 

Un de mes morceaux préférés.

 

« L’émotion musicale dépend-t-elle de la culture ou bien est-elle absolue, liée aux structures cognitives de tous les humains ? Vaste question… »

 

Joie, tristesse et peur

Pour le neurophysicien allemand Thomas Fritz, la réponse est oui ! Tout individu, quel qu’il soit, ressent au moins trois émotions de base dans la musique : la joie, la tristesse et la peur. Evident ? Pour des oreilles occidentales, imprégnées de musique occidentale, peut-être.

Mais ces émotions sont-elles également perçues à l’écoute d’autres musiques auxquelles notre oreille n’a pas été habituée ? 

Les expériences

C’est pour répondre à cette question que le chercheur a mené, en 2005, une expérience auprès d’une ethnie de montagnards africains, les Mafas : établie à l’extrême nord du Cameroun, une partie de la population, animiste, vit dans des villages isolés du reste du monde et, de ce fait, n’avait jamais entendu la moindre musique occidentale.

Pour son expérience, Thomas Fritz a fait écouter à trente-trois Mafas une quarantaine d’extraits de morceaux occidentaux, de 9 à 15 secondes chacun. Les participants devaient pointer alors l’une des trois photographies représentant chacune un visage exprimant une émotion qu’ils avaient auparavant correctement identifiée : la joie, la tristesse ou la peur.

Le tempo rapide associé à la joie

Résultats : les Mafas catégorisaient bien les extraits joyeux dans plus de 60 % des cas, et les morceaux tristes et effrayants dans environ 50 % des cas. Et pourtant, la musique occidentale possède des règles d’organisation très différentes de la musique africaine : ses gammes sont basées sur sept notes (do, ré, mi, fa, sol, la, si) quand, dans la musique mafa pentatonique, les gammes sont construites sur cinq notes.

Après analyse, Thomas Fritz a constaté que les Mafas classaient souvent les extraits au tempo rapide comme étant joyeux, et ceux au tempo plus lent comme tristes ou effrayants. Bref, des indices acoustiques leur permettaient de détecter des émotions, même si la musique écoutée leur était radicalement étrangère.

Alors, universel ou relatif à une culture ?

Suffisant pour conclure que les émotions musicales traversent les cultures et sont universelles ? Non, rétorquent la majorité des ethnomusicologues, qui pointent certains biais méthodologiques – par exemple, associer des perceptions auditives à des représentations visuelles, qui plus est trois seulement. Pour eux, les émotions musicales relèvent avant tout du contexte culturel dans lequel elles s’expriment.

Le Franco-israélien Simha Arom argumente avec ses recherches menées auprès des Pygmées Akas, à qui il a fait écouter du Mozart, du Jean-Sébastien Bach, du jazz, de la country, etc. : « Les Pygmées respectaient ma musique mais avouaient ne rien ressentir de particulier. »

https://www.science-et-vie.com/article/la-musique-provoque-t-elle-des-emotions-universelles-9336#utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&xtor=CS1-2&utm_source=Twitter&link_time=1503899270 

 

Découvrez également le site de Star Wars Universe : https://www.starwars-universe.com/dossier-17-bandes-originales.html

 

Enfin, écoutez la musique de Star Wars aux sonorités et vibrations indiennes. Juste magnifique.

MH

N’hésitez pas à commenter l’article (tout en bas)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.